Corriger la forme de mes seins | Chirurgie reconstructrice | Dr Cornil | Nice (06)

Corriger la forme de mes seins

La beauté d’un buste féminin n’est pas seulement liée au volume des seins, qui doit sublimer des contours et des rondeurs pleins de sensualité. Cette beauté dépend aussi des formes et du galbe des seins, expliquant que la chirurgie mammaire s’intéresse tout autant au volume de la poitrine qu’à son dessin. Corriger la forme des seins est désormais chose facile, avec des solutions sur-mesure proposées par le Dr Cornil pour répondre aux attentes de chaque patiente.

Quelles sont les principales anomalies du sein ?

Les anomalies du sein sont le plus souvent des malformations mammaires congénitales d’origine héréditaire. Plus rarement, il s’agit d’anomalies acquises, consécutives le plus souvent à des variations physiologiques de volume, comme la grossesse, l’allaitement ou les modifications conséquentes de poids.

Les trois principales anomalies du sein sont l’asymétrie mammaire, le sein tubéreux et le mamelon invaginé.

Asymétrie mammaire

Cette asymétrie constitutive ou acquise peut porter autant sur le volume que sur la forme. Il existe toujours chez une femme une forme d’asymétrie mammaire, car deux seins sont rarement exactement identiques. C’est donc le ressenti et l’analyse esthétique qui permettent d’objectiver une asymétrie mammaire redevable d’une mammoplastie esthétique ou plastique.

Sein tubéreux

Le sein tubéreux est un sein qui pousse principalement en longueur, modifiant profondément la forme mammaire. La poitrine tubéreuse se caractérise par une base très étroite, et un sein plus ou moins tubulaire.

Cette anomalie se voit précocement, dès l’adolescence, mais il convient d’attendre la fin de la croissance mammaire vers 17/18 ans pour bien la caractériser.

Les formes les plus avancées de sein tubulaire donnent lieu à une prise en charge par l’assurance maladie, permettant le remboursement de la chirurgie par la sécurité sociale.

Mamelon invaginé

Le mamelon invaginé n’est pas à proprement parler une malformation mammaire, c’est une malformation de l’aréole et du téton qui rentre vers l’intérieur.

Ce téton rentré peut être permanent et nécessiter une petite chirurgie pour le libérer et le remettre en position. C’est le plus souvent une malformation congénitale, plus rarement une séquelle de cicatrice fibreuse, par exemple sur un piercing.

Les gênes occasionnées par une forme anormale des seins

Les répercussions fonctionnelles sont rares, en dehors des mamelons invaginés qui s’accompagnent parfois d’un défaut d’allaitement liée au raccourcissement des canaux galactophores.
Le débridage des tétons rentrés permet toujours une récupération esthétique complète, mais la récupération fonctionnelle n’est jamais garantie.

Les répercussions esthétiques et psychiques sont plus fréquentes, car une forme anormale des seins va altérer la beauté de la poitrine et l’harmonie du buste féminin. C’est tout particulièrement vrai pour un sein tubéreux unilatéral ou bilatéral, visible dès la fin de l’adolescence. Un vrai complexe peut s’installer dans la vie intime, susceptible de nuire à la construction psychique et sexuelle majeure à cette étape importante de la vie.
C’est pourquoi le Dr Cornil conseille habituellement d’intervenir dès que possible, pour restaurer une poitrine aux contours harmonieux et au galbe équilibré.

Les solutions pour corriger la forme de mes seins

Corriger la forme des seins passe toujours par un geste chirurgical sur-mesure, visant à recréer des seins aux formes rondes et naturelles, symétriques et harmonieusement galbées.

Différentes techniques sont possibles, la pose de prothèses mammaires offrant de nombreuses possibilités. Les implants mammaires de dernière génération présentent une forme ergonomique en poire.

Il est possible d’avoir ainsi une poitrine sur-mesure, en harmonie avec le reste de la silhouette.

Chaque chirurgie mammaire est ainsi individualisée, le Dr Cornil pouvant associer différentes techniques chirurgicales selon la taille des seins, leur forme et le stade de la malformation, comme :

  • l’augmentation mammaire pour ramener des volumes, le plus souvent par pose d’implants ou plus rarement par lipofilling ;
  • la réduction mammaire, si un sein est hypertrophié ;
  • la mastopexie, s’il existe une chute d’un ou des deux seins avec un excès de peau.

Le mot du Docteur Cornil

Corriger la forme des seins est toujours une chirurgie sur-mesure qui prend en compte des critères objectifs comme la forme des seins, et des critères subjectifs comme le ressenti de la patiente. Cette chirurgie peut s’envisager sur tout type de poitrine, dès lors que la patiente veut en modifier les formes et le galbe. Elle est associée le plus souvent à une augmentation de volume, même si ce n’est pas en soi une obligation sur le plan purement technique. C’est alors le regard artistique qui fait toute la différence.