Embellir mon regard : injections d’acide hyaluronique | Docteur Cornil | Nice (06)

Embellir mon regard

Il suffit de comparer les photos d’une même personne quand elle était enfant et quand elle est adulte pour voir combien les yeux et le regard constituent un marqueur fort de notre identité. Si le regard est le miroir de l’âme, il est normal de vouloir l’embellir ou le rajeunir, pour qu’il exprime parfaitement notre personnalité intérieure.

Le Dr Cornil propose sur Nice différentes solutions pour embellir et rajeunir le regard, en travaillant les reliefs qui donnent l’ombre ou la lumière, afin de retrouver un regard plus lumineux et plus pétillant.

J’ai le regard triste

Le « regard triste » est lié le plus souvent à une perte de tonicité de la peau, qui tend à s’affaisser aussi bien sur le sourcil que sur la paupière (ptose palpébrale).

C’est le traditionnel regard en « Droopy », où le regard se ferme et perd en vivacité, en pétillance et en joie de vivre.

Cette tristesse du regard peut être accentuée par un assombrissement des volumes, avec des cernes marqués, que ce soit des cernes creux ou des cernes pigmentés.

Cette modification des expressions va aussi être renforcée par les sillons qui peuvent se former dans la vallée des larmes, et se prolonger vers le sillon naso-génien et la bouche.

C’est pourquoi le Dr Cornil va toujours analyser le regard dans sa globalité, en examinant les autres zones pour mettre en évidence tous les mécanismes responsables de cet air triste et les corriger.

Il est possible ainsi d’ouvrir le regard en remontant la tête du sourcil ou la queue, soit par injections de toxine botulique (effet lissant sur les rides d’expression), soit par injections de petits volumes d’acide hyaluronique sur un front ayant perdu en volume (effet liftant).

Selon les cas, il peut être nécessaire de traiter les autres rides du regard, comme la ride du lion entre les sourcils, ou les rides de la patte d’oie au coin de l’œil.

J’ai le regard fatigué

Le « regard fatigué » est lié le plus souvent à un assombrissement du regard, avec des cernes marqués sous les yeux. C’est parfois une vraie source de préjudice dans la vie sociale ou professionnelle, car on renvoie à tort une image permanente de fatigue, qui ne correspond ni à son mode de vie, ni à sa vitalité intérieure.

La cause la plus fréquente est la perte en acide hyaluronique, qui va accentuer des cernes creux et la vallée des larmes, avec le risque de voir par transparence les reliefs osseux ou les reliefs veineux.

On parle même de squelettisation du regard dans les cas les plus avancés.

Des cernes pigmentés peuvent être dus aussi à l’accumulation de dépôts de mélanine dans les tissus dermiques, comme on le voit sur les taches solaires dues aux UV. Le dessous de l’œil apparaît alors très sombre, donnant l’air fatigué et parfois plus sévère.

Enfin, la perte des volumes peut être causée aussi par une fonte graisseuse, qui peut se voir sur des patientes jeunes avec de fortes variations pondérales (régime yo-yo, grossesse, influence des hormones…).

C’est l’analyse médicale couplée à l’analyse artistique qui permettent au Dr Cornil de déterminer les causes de l’air fatigué, et de choisir la méthode de choix pour raviver le regard. Le nappage des cernes en profondeur par un acide hyaluronique fluide permet de supprimer les zones d’ombre, et de redonner au regard tout son éclat et sa tonicité, avec un air plein de peps et de positivité.

Comment embellir mon regard ?

Un beau regard est un regard ouvert, lumineux, pétillant, vivant, qui ne trahit ni la personnalité d’une patiente, ni ses émotions.

Il est ainsi possible de sublimer l’éclat de la peau (par acide hyaluronique) ou la position du sourcil (par toxine botulique) afin d’embellir le regard, sans opération ni anesthésie générale.

Le travail sur la position du sourcil, qui souligne le regard et le dessine, demande une maîtrise parfaite de l’anatomie des muscles peauciers de cette région du front, pour cibler les bons muscles à la bonne profondeur afin de les bloquer avec l’injection de « Botox ».

Le mot du Docteur Cornil

Le Dr Cornil a fait sienne cette citation de l’artiste mauricien Malcom de Chazal, comme quoi « Les sourcils sont l’ombrelle du regard ».

Il réalise les injections sur le sourcil avec la même rigueur qu’un geste chirurgical, pour ne pas altérer ce qui fait l’identité de la patiente et garantir un rendu naturel et harmonieux.