Paraître plus jeune : chirurgie et médecine esthétique | Dr Christophe Cornil | Nice (06)

Paraître plus jeune

Paraître plus jeune, c’est à la fois se plaire dans le miroir, à soi-même et avoir une adéquation entre ce qu’exprime notre visage, et l’énergie que l’on ressent au fond de soi. C’est pouvoir montrer aux autres qu’on est toujours dynamique et capable.

Ce décalage peut être source parfois d’un préjudice dans la vie professionnelle, sociale ou sentimentale.

Le Dr Cornil propose sur Nice différentes solutions pour paraître plus jeune.

Le processus de vieillissement cutané, qu’est-ce que c’est ?

Le vieillissement cutané est un processus normal, complexe et parfois précoce, aggravé par des facteurs intrinsèques qu’on ne maîtrise pas (la génétique par exemple) et des facteurs extrinsèques qu’on maîtrise plus ou moins (comme le tabac ou le soleil).

L’essentiel du vieillissement de la peau est lié à une baisse d’activité des cellules usines du derme, les fibroblastes.

La peau va ainsi perdre les qualités bio-mécaniques d’une peau jeune et fraîche.

La baisse d’acide hyaluronique fait que la peau perd de son galbe et de sa souplesse. Les volumes se creusent, les rides statiques se forment, les structures sous-jacentes (veines, os…) apparaissent par transparence, le visage perd de son éclat, avec un assombrissement d’autant plus marqué que les mélanocytes se chargent en pigments (taches solaires ou taches brunes du photovieillissement).

La fonte de l’acide hyaluronique affecte d’ailleurs toutes les muqueuses, comme par exemple les lèvres qui deviennent plus fines.

La baisse des fibres de collagène et d’élastine fait que la peau perd aussi en tonicité, en élasticité et en fermeté, aboutissant à la formation des rides d’expression et au relâchement cutané. Ce dernier va être accentué si le visage est soumis à la contrainte de tissus plus lourds, comme des excès de graisse ou la rétention d’eau.

Cet affaissement des volumes contribue à donner un air las, triste ou relâché.

Le vieillissement chez les femmes

Chez la femme, la peau est souvent assez fine, d’où un vieillissement plus précoce.

Les variations hormonales vont d’ailleurs l’impacter de manière négative, à plusieurs niveaux :

  • les variations hormonales (cycles menstruels, grossesse…) s’accompagnent fréquemment de modification des volumes (rétention d’eau, prise et perte de poids…) qui vont augmenter les tractions sur les tissus.
    C’est ainsi que le relâchement de la peau va s’accompagner plus vite d’un affaissement cutané, avec déplacement des volumes.
    L’ovale du visage prend une forme de V inversé et les paupières chutent.

Ces variations hormonales favorisent aussi les dépôts de pigments (mélasma du masque de grossesse par exemple), augmentant le risque de taches solaires, tout en assombrissant et durcissant les traits.

  • la ménopause va jouer le rôle d’un vrai tsunami endocrinien, avec une augmentation du taux relatif d’androgènes. Cela va jouer sur le film cutané, qui devient plus gras, mais aussi sur la pilosité, qui peut se développer et durcir les traits, ou la chute de cheveux, qui va s’accélérer.

Les solutions de médecine esthétique pour rajeunir ?

La médecine esthétique a révolutionné la prise en charge des signes du vieillissement, en proposant dans certains cas des alternatives au traditionnel lifting chirurgical. Différentes techniques (ondes médicales, LED, peeling…) permettent un rajeunissement du visage sans douleur, sans opération et sans anesthésie générale.

Deux produits injectables permettent désormais de réaliser de vrais liftings médicaux, sans opération, sous réserve qu’il n’y ait pas d’excès de peau.

Lifting médical par injection de toxine botulique

La toxine botulique ou Botox ® permet de traiter les rides d’expression, en supprimant l’hypercontraction des muscles peauciers.

La tendance est de privilégier de petites doses, pour avoir une peau lisse sur un visage qui conserve ses expressions et reste vivant.

Lifting médical par injection d’acide hyaluronique

L’acide hyaluronique permet de combler les rides statiques et de restaurer la volumétrie du visage, afin de remettre les tissus en tension et de remonter les volumes. Cet apport d’acide hyaluronique plus ou moins volumateur va aussi réhydrater la peau, lui redonnant sa pulposité et son éclat.

Cette peau plus souple et mieux galbée va retrouver un fonctionnement de meilleure qualité, l’hydratation profonde étant indispensable au fonctionnement des fibroblastes.

Le mot du Docteur Cornil

Les signes de vieillissement du visage sont impossibles à éviter à partir de la quarantaine, avec les premières ridules notamment autour des yeux.

Ils sont parfois encore plus précoces, surtout si la peau est mal protégée du soleil.

Mon rôle est de vous aider à gommer ces imperfections, avec une peau qui fonctionne mieux et un rendu naturel qui sublime votre personnalité et votre identité.

Comme le disait si justement Mademoiselle Coco Chanel, « Personne n’est jeune après quarante ans, mais on peut être irrésistible à tout âge. »