Implants mammaires devant ou derrière le muscle ?

Publié le 7 février 2022 par le Dr Cornil

Chirurgie Mammaire

Implants mammaires devant ou derrière le muscle ? | Article | Dr Cornil | Nice (06)

Qu’est-ce que des implants mammaires ?

La prothèse mammaire -ou implant mammaire- est un dispositif médical auquel les chirurgiens ont recours afin d’augmenter le volume de la poitrine. Constitués d’une enveloppe de silicone, les implants renferment un gel ou du sérum physiologique pour se substituer au volume mammaire à remplacer.
On emploie les implants mammaires dans le cas d’hypotrophie mammaire constitutionnelle, mais aussi chez les patientes affichant une hypotrophie consécutive à une perte de volume.

Le positionnement de la prothèse devant le muscle

Le positionnement de la prothèse influe sur la forme finale du sein. Les implants prépectoraux sont situés à l’avant du muscle : voici les avantages et inconvénients de cette méthode.

Avantages des implants rétro-glandulaires

En plaçant la prothèse devant le muscle de grand dorsal, les avantages sont les suivants :

  • L’intervention est rapide et peu douloureuse.
  • La contraction des muscles pectoraux par la suite n’a pas de conséquence sur le positionnement de la prothèse, qui reste fixe.
  • La ptôse (poitrine tombante) débutante est généralement corrigée par ce type d’implants.

Inconvénients des prothèses mammaires devant le muscle

Les avantages de cette intervention s’accompagnent toutefois d’inconvénients en cas de positionnement des prothèses devant le muscle.

  • Les complications, notamment le risque d’apparition de coque (ou contracture capsulaire), sont plus élevées.
  • L’affaissement du sein peut être accéléré par ce positionnement de prothèse.
  • Les bords de l’implant sont plus visibles chez les femmes minces ou en cas de perte de poids.

On conseillera prioritairement cette prothèse si le volume de la glande est important.

Le positionnement de l’implant derrière le muscle

En fonction de l’activité de la patiente et des résultats attendus, le Docteur Cornil peut vous conseiller une prothèse rétro-pectorale. Les avantages et les inconvénients de ce positionnement sont alors à prendre en compte.

Avantages des prothèses mammaires rétro-musculaires

En plaçant l’implant derrière le muscle, les avantages sont les suivants :

  • résultat plus naturel en raison de l’épaisseur du muscle qui camoufle le bord de la prothèse ;
  • risque de coque et d’affaissement du sein réduits ;
  • cicatrices moins fragiles.

Inconvénients de l’augmentation mammaire rétropectorale

Malgré ses avantages, la prothèse mammaire rétropectorale a aussi ses inconvénients.

  • Dans les premiers jours post-opératoires, l’intervention peut générer des douleurs.
  • Ce type de positionnement de la prothèse n’est pas adapté à la correction de la ptôse
  • La prothèse peut se déplacer lors de la contraction des pectoraux : les sportives ne sont pas de bonnes candidates pour une augmentation mammaire rétropectorale.

Comment choisir la position de l’implant mammaire ?

Lorsque l’on envisage une augmentation mammaire, le choix du positionnement des implants dépend de plusieurs facteurs, notamment :

  • l’épaisseur des tissus (glande mammaire et graisse),
  • le volume final souhaité,
  • l’existence ou non d’une ptôse mammaire
  • l’activité physique de la patiente
  • la prévision d’autres interventions chirurgicales

L’expertise du Docteur Cornil permet une étude attentive de la morphologie de chaque patiente pour optimiser les résultats de l’augmentation mammaire en adaptant le geste chirurgical.
N’hésitez pas à contacter le Docteur Cornil pour de plus amples informations sur l’augmentation mammaire.

Article rédigé par le Dr Cornil

Le Dr Cornil est spécialiste en chirurgie plastique reconstructrice et esthétique. Ancien interne des hôpitaux de Marseille et de Liège, il exerce actuellement dans son cabinet à Nice et pratique ses interventions chirurgicales à la Clinique Saint George. Membre de plusieurs instances médicales françaises et européennes, il participe également à la formation universitaire des étudiants.